E.S.Villefranche : site officiel du club de foot de VILLEFRANCHE SUR CHER - footeo

Article de presse

-Article NR: Tournoi de Châtres-sur-Cher U9 (16/05/2016)

Loir-et-Cher - Châtres-sur-Cher - Tournoi de châtres-sur-cher
Et de quatre pour les jeunes du Tours FC

Kevin Pareux et les dirigeants de l'entente Châtres/Langon/Mennetou ont encore parfaitement réussi leur coup, samedi. Plus d'équipes, plus de matchs, plus de buts, plus de récompenses mais toujours le même vainqueur, le Tours FC, pour cette nouvelle édition du challenge Bernard-Drivet réservé aux U9.

Saint-Roch City dans le carré final

Les jeunes Tourangeaux ont été impressionnants tout au long de la journée et il est vite apparu qu'il serait difficile de les priver de la passe de quatre. Mais que ce soit en demi-finale face à Bourges (4-2) ou en finale devant les jeunes Blésois du BF 41 (5-2), les oppositions furent très intéressantes avec de nombreux beaux buts à la clé. Et, au bout du compte, une implacable logique respectée.
Si les Diables rouges de Selles-Saint-Denis s'étaient mêlés à la lutte pour les places d'honneur en 2015, c'est Saint-Roch City Romorantin qui a intégré le dernier carré et a terminé à une superbe quatrième place, samedi sur le terrain de Châtres, ceinturé par un nombreux public.
L'autre parcours qui a ravi spectateurs et organisateurs, c'est celui de l'entente locale ECLM qui a épaté la galerie en battant notamment l'Ouest Tourangeau avant de s'incliner face au SOR pour l'attribution de la cinquième place. Villefranche-sur-Cher a également réussi un bon tournoi en terminant devant des clubs comme La Berrichonne, Vierzon ou Avoine. Il faut croire que les U9 du sud Loir-et-Cher sont galvanisés par la possibilité de se mesurer aux plus grands clubs de la région, et cette capacité des « petits » à élever son niveau de jeu est l'une des clés du succès de ce beau tournoi.

Les résultats

Demi-finales : Blois Foot bat SRC Romorantin, 5-1 ; Tours bat Bourges 4-2.
Finale 3e place : Bourges bat SRC Romorantin, 4-0.
Finale : Tours bat Blois Foot, 5-2.
Classement : 1. Tours FC, 2. Blois Foot, 3. Bourges 18, 4. SRC Romo, 5. SO Romorantin, 6. Châtres/Langon/Mennetou, 7. Villefranche, 8. Ouest Tourangeau, 9. Berrichonne, 10 Vierzon, 11. Selles-Saint-Denis, 12. Avoine, 13. Saint-Pryvé, 14. Vatan, 15. Pruniers, 16. Ecueillé, 17. Soings/Mur, 18. Vignoux, 19. Selles-sur-Cher, 20. Cœur de Sologne, 21. Massay, 22. Salbris, 23. Courmemin/Vernou, 24. Vierzon Chaillot

- Article NR Avant-match Coupe du Centre (06/12/2015)

"Ils veulent apprendre vite" Les Francvillois occupent actuellement la sixème place de leur poule de D2. - Les Francvillois occupent actuellement la sixème place de leur poule de D2. - (Photo club)  Les Francvillois occupent actuellement la sixème place de leur poule de D2. - (Photo club)

Villefranche-sur-Cher (D2) - Saint-Doulchard (PH). Pensionnaires de 2 e  division, les jeunes Solognots souhaitent profiter de ce match pour progresser.

 

 C'était il y a vingt ans. Ou presque. Au beau milieu des années quatre-vingt-dix, l'US Villefranche-sur-Cher parvenait à se hisser en finale de Coupe de Loir-et-Cher. Une belle aventure pour le club solognot qui tombait tout de même lors de l'ultime rencontre face à Nouan/Lamotte.

Le temps a passé, le club a découvert la promotion de ligue l'année suivante avant de retrouver l'élite départementale puis de descendre en 2e division il y a un peu moins de trois ans.

" On ne va pas les regarder jouer "

Un retour dans l'antichambre du football loir-et-chérien que le club solognot est en train de digérer avec sa nouvelle génération. D'ailleurs, Laurent Goujé ne met pas la pression sur ses jeunes pousses. « On est reparti sur un nouveau projet de deux ou trois ans, annonce le président francvillois. On veut reconstruire une équipe. Sept éléments de l'équipe première sont des jeunes qui proviennent de notre école de foot. Il faut leur laisser le temps. »Comme à Rémy Thomas.
A 27 ans, ce pur produit de l'école francvilloise vient de prendre en main l'équipe de première après s'être occupé des moins de 18 ans et de l'équipe réserve. « Tout se passe très bien, assure le jeune entraîneur. Tout le monde est à l'écoute. Les jeunes ont envie d'apprendre, les cadres jouent parfaitement leur rôle. L'ambiance est bonne. Villefranche est un club sain où l'on retrouve de la convivialité et de la solidarité. » Des valeurs indispensables aux bons résultats. D'ailleurs, ils comptent bien retrouver le podium rapidement malgré un match en retard à disputer et un début de saison mi-figue mi-raisin avec trois défaites, deux nuls et quatre victoires et une sixième place au classement. « On a réalisé quelques contre-performances en début de saison face aux premiers qui nous coûtent chers pour le moment, explique le technicien. On a pris du retard mais depuis quelques semaines on revient en forme. »
Cela tombe plutôt bien avec ce match de Coupe du Centre qui se profile face à Saint-Doulchard, cinquième de promotion d'honneur, cet après-midi. Et après avoir éliminé Le Poinçonnet après prolongation (1-0), puis Dhuizon/La Ferté-Saint-Cyr (5-0), les Francvillois ne s'avouent pas vaincus d'avance face à une équipe hiérarchiquement supérieure. « On ne va pas les regarder jouer, avance le coach solognot. On a tendance à se mettre au niveau de nos adversaires donc cela peut nous arranger d'affronter une PH. En tout cas, on va conserver notre mentalité de jouer au foot avec des passes courtes. » Si cela ne paye pas forcément en 2e division, cela pourrait sourire aux Francvillois en coupe. Comme il y a vingt ans…

 

- Article NR pour la Coupe du Centre (07/12/2015):

ESV - St Doulchard (4-1)

"Un beau coup de pub pour Villefranche"

Villefranche (D2) : 4 Saint-Doulchard (PH) : 1

Mi-temps : 3-0. Buts : pour Villefranche, Fourré (10e, 18e), Doyon (22e), Rondet (90e+3) ; pour Saint-Doulchard, Rabin (71e).

Petit exploit pour les pensionnaires de D2. Rémy Thomas et ses protégés sont en effet parvenus à éliminer des Dolchardiens qui évoluent au niveau régional. Mais hier, ce sont bien les Francvillois qui ont dominé les débats. Ils sont facilités la tâche en ouvrant rapidement le score par Fourré (1-0, 10e). Un Fourré décisif puisque huit minutes plus tard, le buteur solognot s'offrait un joli doublé (2-0, 18e). Doyon y allait également de son but pour donner un large avantage aux locaux à la pause (3-0). Les Dolchardiens réagiront en deuxième période et reviendront au score grâce à Rabin mais hier, les Francvillois étaient les plus forts. Et Rondet, dans le temps additionnel, marquait le quatrième but solognot pour offrir une large victoire aux siens.

 

- Article NR pour la Coupe du Centre (18/01/2016) 

"Villefranche-sur-Cher (D2) sort Saint-Amand (DH)"

Villefranche (D2) : 9 (AP) Saint-Amand (DH) : 4

Mi-temps : 2-0. Fin du temps réglementaire : 4-4. Buts : pour Villefranche, Doyon (11e, 50e, 93e, 108e, 116e), Fourré (39e), Samat (80e), Foligné (98e), Allaire (113e) ; pour Saint-Amand, Mercier (72e) Sow (76e Sp, 85e sp), Bardy (90e+ 1).

Invraisemblable scénario entre une équipe de deuxième division et une autre composée d'un mixte de trois équipes qui évoluent en DH, D1 et D3. « Notre volonté n'était pas de faire l'impasse sur la coupe du Centre, évoque Teddy Laurenzana, l'entraîneur-joueur visiteur. La preuve, c'est la volonté que nous avons mis à revenir à 4 partout. »Alors, si les divisionnaires avaient bien l'intention de poursuivre leur route en coupe régionale, c'était sous-estimer une D2, que d'aligner seulement quatre éléments de DH. Sans complexe aucun, les Francvillois de Rémy Thomas vont prendre le jeu à leur compte pour logiquement mener 3-0 au bout de 50 minutes, puis 4-1 (80e) suite à un missile de Samat en lucarne. Saint-Amand réussit à revenir dans les arrêts de jeu (4-4, 90e + 1). Mais alors que l'on pense que Villefranche va s'écrouler, Thomas Doyon (auteur de 5 buts) et ses copains vont atomiser l'équipe de DH durant la prolongation.

 

- Article NR sur Thomas DOYON (20/01/2016):

"Une grosse prise pour Doyon"

 

Footballeur (en 2010 avec Selles-Saint-Denis)… - Footballeur (en 2010 avec Selles-Saint-Denis)… - (Photo archives cor. NR, Aurat)

Footballeur (en 2010 avec Selles-Saint-Denis)

Villefranche (D2) vient de passer neuf buts à une équipe de DH. A 36 ans, Thomas Doyon en a profité pour marquer le premier quintuplé de sa carrière.

En football comme dans d'autres domaines, il n'est jamais trop tard. Prenez Thomas Doyon, il a attendu d'afficher 36 ans pour réaliser ce qu'il n'avait jamais pu faire jusqu'ici, marquer cinq buts dans un match officiel. Et tant qu'à faire, l'attaquant de Villefranche a choisi de réussir le seul quintuplé de sa longue carrière face à une équipe de division honneur pour le compte de la coupe du Centre.

" Participer à la montée de Villefranche ce serait le top "

Les esprits chagrins rétorqueront que Saint-Amand-Montrond n'avait pas aligné son équipe première au complet, vrai. Mais comme l'a confié l'entraîneur de l'équipe du Cher à l'issue de la rencontre, il pensait qu'un mixte entre DH et première division suffirait amplement à faire chuter une D2, faux. Car dimanche, Villefranche était guidée par une étoile étincelante. Thomas Doyon, pisciculteur dans le civil, en connaît un rayon pour ce qui est de la pêche au gros.« J'avais dit à mes coéquipiers que l'on avait l'occasion de se forger un beau souvenir en commun, dit le quintuple buteur. Mais franchement lorsque Saint-Amand revient à 4-4 dans les arrêts de jeu, je suis loin de penser qu'on va leur en passer cinq en prolongation. »
Lui qui a déjà amassé quantité de beaux souvenirs, notamment du côté de Selles-Saint-Denis à l'époque bénie des frères Crèche, Barbellion et Doyon – Geoffrey faisait la paire avec Thomas – s'apprête à tirer sa révérence. En effet la pêche des étangs, c'est comme le foot, ça se vit en famille chez les Doyon. Et Jean-François, vice-président du SOR après une carrière de joueur, cédera l'affaire de pisciculture familiale à Thomas avant l'été. « Cela va avoir une influence sur ma carrière de footballeur, avance Thomas. Je ne pourrai plus jouer, je ne peux pas risquer une blessure et ne plus pouvoir faire tourner la boutique. » Formé au SOR, le fils cadet des Doyon a fait des allers-retours entre Selles-Saint-Denis et le SOR sans oublier un passage sous les couleurs de Selles-sur-Cher. « Avec le SOR, j'ai fait plusieurs préparations avec l'équipe première, en National ou CFA, mais je me suis vite aperçu que c'était difficile à concilier avec le boulot. Marcher toute une journée dans la vase, ça vous use un bonhomme et ce n'est pas compatible avec le haut niveau. » Thomas Doyon vit sa deuxième et donc dernière saison avec Villefranche et son quintuplé de dimanche, il voudrait bien l'assortir d'une dernière grande joie. « Participer à la montée de Villefranche en première division, ce serait le top. »
Après avoir assisté au feu d'artifice de l'ESV en coupe du Centre sur le gazon des Chantelettes, on ne peut qu'inciter les principaux prétendants à la montée dans le groupe B de D2, à ne pas négliger Villefranche. Samat revenu à son meilleur niveau et approvisionneur patenté de Doyon, sans oublier Fourré, Léchaudé et tous les autres ont marqué les esprits dimanche dernier.

0-0
E.S.Villefranche 1 / NOUAN LAMOTTE 7 jours
E.S.Villefranche 1 / NOUAN LAMOTTE : résumé du match 7 jours
Kevin Mouton est devenu membre 15 jours
Anthony Brillant est devenu membre 2 mois
E.S.V vient de remporter le trophée 10 membres 2 mois
Johana Baumgarthen est devenu membre 2 mois
E.S.Villefranche 3 et 2 autres 3 mois
13-0
ES Villefranche 1 / BLOIS A.F.C. 6 mois
ES Villefranche 1 / BLOIS A.F.C. : résumé du match 6 mois
2-2
SOINGS AS / ES Villefranche 2 6 mois
SOINGS AS / ES Villefranche 2 : résumé du match 6 mois
3-0
C.AM. MONTRICHARD / ES Villefranche 1 6 mois
C.AM. MONTRICHARD / ES Villefranche 1 : résumé du match 6 mois
6-2
ES Villefranche 2 / SELLES ST DEN 6 mois
ES Villefranche 2 / SELLES ST DEN et U.S. SELOMMES / ES Villefranche 1 : résumés des matchs 6 mois
  • Rémy THOMAS
    28 novembre

    Rémy THOMAS

    Entraîneur

    30 ans

  • Thibault Chapart
    2 novembre

    Thibault Chapart

    Joueur

    35 ans